«Ce qui est second, n'est pas toujours secondaire.» Articles
Cadre d'intervention de l'AVS dans les établissements scolaires français :

Les Avs dans les Alpes-Maritimes :

Le site des AVS des Alpes-Maritimes (ASH 06)

Le "Guide de l'AVS" des Alpes-Maritimes – Mars 2016

On distingue plusieurs types d’AVS :
Les AVS-i (Auxiliaires de Vie Scolaire chargé de l’accompagnement individuel) :
Ils ont pour mission exclusive l’aide à l’intégration individualisée des élèves handicapés.
Les AVS-m (Auxiliaires de Vie Scolaire chargé de l’aide mutualisée) :
Ils doivent répondre aux besoins d’accompagnement d’élèves qui ne requièrent pas une attention soutenue et continue et apporter une aide à l'intégration à plusieurs élèves simultanément. (critères précisés dans le décret n° 2012-903 du 23-7-2012)
Les AVS-co (Auxiliaires de Vie Scolaire chargé de l’accompagnement collectif) :
Ils assurent l’aide aux élèves handicapés dans les dispositifs collectifs.

Compétences et caractéristiques de la posture professionnelle :
- Recherche d'objectifs atteignables.
- Acceptation des échecs relatifs.
- Coopérer avec les professionnels extérieurs, les différents acteurs scolaires et les parents.
- Travailler sur les effacements ponctuels (réfléchir les territoires) et faire preuve de discrétion et de neutralité.
- Observer l’élève en situation d’apprentissage pour connaître ses besoins.
- Rester vigilent sur le risque de créer un lien de dépendance : toujours réévaluer les besoins réels.
- Consigner les traces de ses activités et l'évolution de l'élève sur :
- Des grilles d’observation.
- Un cahier de liaison.
- Des prises de notes.
- Un cahier de bord ou «Cahier de réussite».

Les missions des Auxiliaires de vie scolaire.

L'AVS I ou l'AVS M, facilite l’accueil de jeunes enfants handicapés à l’école, favorise l’inclusion dans le groupe classe des élèves qu’il accompagne, et travaille en appui de(des) (l’)enseignant(s) des élèves qui lui précise(nt) les modalités de ses interventions en fonction des différents contextes de travail et de lieux de vie. L'auxiliaire de vie scolaire est un membre à part entière de l'équipe éducative. Il contribue, dans le cadre de ses missions d’aide à la scolarisation, à la réalisation du Projet Personnalisé de Scolarisation (P.P.S.) d'un élève scolarisé en milieu ordinaire à temps plein ou à temps partiel.
L’AVS Co exerce des fonctions d’accompagnement à l’équipe pédagogique. Il participe, sous la responsabilité pédagogique de l’enseignant et sous l’autorité du directeur d’école ou du chef d’établissement, à l’encadrement et à l’animation de toute action éducative conçue dans le cadre du projet d’école ou d’établissement pour l’aide aux dispositifs collectifs d’inclusion des élèves handicapés. Lors des temps de regroupements au sein du dispositif spécialisé, l’AVS Co participe, sous la conduite et sous la responsabilité pédagogique de l’enseignant, à la mise en œuvre d’activités collectives.
Il peut également, dans les mêmes conditions prendre en charge une partie de l’effectif pendant un temps déterminé, dans le cadre d’une organisation pédagogique différenciée. Ponctuellement, il pourra travailler avec un enfant pris individuellement pour une action de tutorat définie en collaboration avec l’enseignant. L'AVS Co peut-être amené à intervenir tout le temps de la présence de l‘élève dans l’établissement, notamment pendant les moments d’accueil, d’interclasses, les récréations, les temps de repas et l’accompagnement en sortie scolaire.

Cadre d'intervention de l'AVS et conditions d'exercice de l'emploi : Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) est établi par la CDAPH, commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées. L’équipe de Suivi de la Scolarisation (ESS) en assure la mise en œuvre et l’évaluation.
L’AVS constitue une aide humaine qui répond aux besoins particuliers de l’enfant handicapé. Il est, dans le cadre du projet de scolarisation (PPS), un des éléments du plan de compensation.
L’AVS permet notamment à l’élève de développer sa capacité d’apprentissage, d’autonomie et de communication.
L’enseignant est le responsable pédagogique de la classe. Des moments de concertation doivent avoir lieu entre l’enseignant et l’AVS afin d’établir une cohérence et un suivi dans la prise en charge de l’élève.
En tant que membre de l’équipe éducative, l’AVS participe à toutes les réunions concernant le ou les élève(s) accompagné(s). Il est assujetti à une obligation de discrétion professionnelle et de devoir de réserve.
L’AVS participe aux sorties de classe régulières ou occasionnelles dans le cadre des tâches ou des missions qui lui sont habituellement confiées auprès de l’enfant. En aucun cas, l’AVS ne peut être pris en compte dans le taux d’encadrement.
L' AVS assiste l’élève dans ou autour du bassin de la piscine si le besoin et les modalités d’intervention sont spécifiés dans le PPS (art 1 circulaire 2003-484 du 8/06/03)
La participation à un séjour ou à des sorties occasionnelles est soumise à l’accord de l’AVS et fait l’objet d’une convention spécifique ou d’un avenant.
En cas d'absence de l'élève :
- l'AVS reste à disposition du chef d’établissement dans le respect du référentiel et des fonctions de l’AVS.

Récapitulatif du type de fonctions entrant dans le cadre des missions des AVS-I ou AVS-Co :

Fonction d’aide à la socialisation :
- aide au développement de l’autonomie.
- aide au respect des règles de vie, des règles de la classe, de l’école, de l'établissement...
- aide à la gestion de crises :
· par l'observation des signes précurseurs, des contextes favorisants...
· par l'isolement du regard des autres,
· par l'aide à la prise de conscience de la classe que le comportement de l’élève relève de son handicap,
· par la réaffirmation du cadre donné par l'enseignant,
· par l'incitation à retrouver son calme, en s'isolant dans un coin de la classe par exemple,
· par la dé-dramatisation de certaines situations,
· par l'écoute sincère,
· par le maintien physique :
- aide à la gestion de l'agressivité.
- aide à la gestion des émotions de l'élève pendant la classe et dans la cour (réassurance, proximité...).
- aide/ accompagnement à l’entrée en relation avec les autres élèves.

Fonction d'aide au déplacement de l'élève :
- aide au repérage de ce que l'élève peut faire seul.
- aide au déplacement dans la classe, à la cantine, à la garderie et lors de sorties scolaires.
- aide au déplacement dans l'école (lors des moments de transfert).
- aide au repérage dans les déplacements.

Fonction d'aide à l'installation de l'élève (veiller à son confort et à sa sécurité) :
- aide à l'habillage / déshabillage / changes.
- aide à l'installation physique au poste de travail.
- aide au passage aux toilettes.
- aide aux déplacements et à l’installation des élèves en fauteuil.
- aide à l'organisation du poste de travail.
- soins particuliers autorisés selon le PPS et les prescriptions.
(Installation sur verticaliseur, aspiration endo-trachéale, sondage, ...).

Fonction d’aide à la préparation matérielle :
- aide à la préparation du matériel.
- aide à l'adaptation du matériel.
- aide au rangement.
- aide au repérage du support (quel cahier, quel classeur, quelle partie ouvrir....?) par la création d'outils de repérages spécifiques, par la verbalisation.
- aide au repérage du matériel collectif de la classe par un affichage spécifique, par l'accompagnement physique, par la verbalisation.

Fonction d’aide aux apprentissages :
- accompagnement lors des inclusions (aide au déplacement, aide dans la classe d’accueil, soutien au travail individuel).
- guidance pour la manipulation, application d’une méthodologie (sous la responsabilité pédagogique de l'enseignant).
- encouragement, valorisation du travail, renforcement de la confiance en soi, aide à la recherche de solutions (rassurer et porter une attention particulière sur la façon d'annoncer une erreur, sur la façon d'amener l'élève à l'accepter).
- favoriser la mise en place de situations de manipulation afin d'aborder les notions de manière plus concrète et de proposer des alternatives à l'abstraction (les jeux permettent aussi de travailler certaines notions abstraites).
- aide lors des contrôles : application du tiers temps pédagogique pour la préparation des examens.
- aide à l'attention (rediriger l'attention, renforcer le contact visuel, stimuler verbalement...).
- aide à la stimulation (stimuler les activités sensorielles, motrices et intellectuelles de l'élève).
- aide en dehors du temps de l'exercice (reprise de cours en relation duelle).
- aide individuelle pour l’exécution d’un exercice.
- utilisation ou création de documents adaptés :
. texte à trous, documents agrandis...
. documents scindés en plusieurs unités plus accessibles,
. documents numériques réorganisés à partir des fiches de travail de l'enseignant. Pour l’élève, la réalisation des mêmes exercices que ses camarades avec un accès adapté – sur feuille après impression, au clavier ou à la souris suivant ses capacités motrices – aux outils d’écriture et de traçage (flèches, surlignages, soulignements, encadrements, entourages et sélections d’éléments, biffages...).
. transcription en phrases pictographiques et /ou sonores (synthèse vocale)
- prise en charge d’un groupe : réinvestir des notions, activités de consolidation, de renforcement, d’application dans le cadre du dispositif ou d’activités spécifiques (arts visuels, sciences, EPS...), activités intégrant l'usage des technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement (logiciels éducatifs, logiciels spécifiques et d'accessibilité, ressources internet...)
- aide à la concentration / préparation à l'entrée dans l'activité (reformuler la consigne, réduire les facteurs de distractions, veiller à la position physique de l'élève à son plan de travail, construire des rituels d'installation susceptibles d'amener l'élève à se mettre en situation d'attention (travail de respiration, verbalisation du menu de la journée...)
- aide à l'installation de matériel pédagogique spécifique (ordinateur, imprimante, souris ergonomique, tablette, loupe, étiquettes, images...)
- aide à l'évaluation diagnostique :
· par l'observation fine des compétences,
· par le pointage des difficultés,
· par la communication à l'enseignant des observations faites et des « astuces » qui ont permis à l'AVS de mettre l'élève en situation de réussite,
· par la mise en relation de sa propre intervention dans le cadre du PPS.
- aide à la structuration du temps :
· l'AVS peut créer des outils spécifiques pour aider au repérage du temps dans la demi-journée, pour aider l'élève à visualiser le temps qui passe, pour prendre des repères dans l'emploi du temps (timer, photos, pictogrammes, curseur....)
- aide à la prise de notes :
· prise de note intégrale,
· prise de notes partielle (textes à trous, plan de la leçon....),
· enregistrement des lectures,
- aide à la communication et à la participation orale :
· incitation à la prise de parole (en relation avec la valorisation de l'estime de soi),
· incitation aux échanges entre pairs,
· utilisation de pictogrammes ou d'images pour les élèves qui ne sont pas entrés dans la parole.
- aide à la prise de sens sur les consignes :
· par la répétition et/ou la reformulation,
· par le fait de limiter le nombre d'informations à traiter en même temps,
· par le fait de segmenter les consignes et les informations,
· par l'adaptation.

Sources :

ASH 06
Adaptation Scolaire et Handicap
Département des Alpes-Maritimes
ASH 68
Direction académique de Strasbourg
Inspection de l’Adaptation scolaire et de la Scolarisation des élèves en situation de Handicap
ASH 04 / ASH 54
Les différents types de contrat AVS – ASH 04
Site du Ministère de l'Education Nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche – Académie de Paris
Site de Legifrance.gouv.fr


- Médiation - Inclusion - Intégration - Aide compensatrice - Accessibilité pédagogique - Accompagnement -